17 septembre 2015

Programme d’enseignement

Le Diplôme universitaire de Pathologie Fœtale et Placentaire comporte un enseignement théorique, des travaux pratiques dans le cadre de chaque module et un stage pratique optionnel. L’enseignement est commun avec le DESC.

PATHOLOGIE GÉNÉRALE

I – Généralités

  • Autopsie fœtale et examen du placenta
  • Méthodologie, biométrie fœtale, critères de maturation fœtale ; prélèvements ; archivage; cotations.
  • Cadre législatif, aspects épidémiologiques, aspects médico-légaux, devenir des corps.
  • Organisation des Centres Pluri disciplinaires de Diagnostic Prénatal
  • Méthodes d’investigation fœtale in utero;
  • Interruptions médicales de grossesse (IMG); Interruptions spontanées de grossesse (ISG)
  • Éléments de pathologie générale
  • Lésions inflammatoires, pathologie tumorale, pathologie vasculaire
  • Tératogenèse : Médicaments et grossesse, Alcool et grossesse

II – Les annexes fœtales

  • Développement et physiologie placentaire
  • Les avortements spontanés des premier et deuxième trimestres de la gestation
  • Les morts fœtales in utéro et décès périnatals
  • Les grossesses multiples et leurs complications
  • La maladie amniotique ; la séquence de Potter : étiologies
  • Les infections materno-fœtales

III – Génétique et syndromologie fœtale

  • Cytogénétique, anomalies chromosomiques
  • Génétique Mendélienne et non conventionnelles
  • DPN, DPI, DPNI
  • Dysmorphologie et syndromes polymalformatifs
  • Conseil génétique, stratégies diagnostiques

PATHOLOGIE SPÉCIALISÉE
Développement normal et pathologique des différents appareils incluant imagerie fœtale, éléments de physiologie prénatale, possibilités thérapeutiques, aspects génétiques, facteurs environnementaux :

  • appareil respiratoire
  • système cardiovasculaire, situs viscéral
  • appareil digestif
  • appareil réno-urinaire
  • appareil génital, ambiguïtés sexuelles
  • glandes endocrines
  • système hématopoïétique
  • système musculaire ; akinésies fœtales
  • système squelettique
  • système nerveux
  • pathologie oculaire et ORL
  • dermatologie

STAGE PRATIQUE (optionnel)
Il consiste à réaliser au moins 50 examens fœtoplacentaires répartis sur 2 ans, dans au moins deux laboratoires de la liste. Pour ces stages pratiques, l’autorisation d’un responsable du diplôme est indispensable.